samedi 10 octobre 2015

Japon : Article 9 et... rugby (Fr/Eng)

FR (1/2) :

J'en avais parlé à l'occasion de mon article sur Shinda onna no ko ; le gouvernement Abe Shinzô a réussi à faire passer sa loi de réinterprétation de l'Article 9 de la Constitution en commission et au parlement le 18 septembre 2015, malgré une opposition populaire encore forte et des parlementaires pas si... zen. En témoigne la mêlée générale en commission mixte du 17 septembre oO.


En pratique, le Japon s'autorise désormais  intervenir à l'étranger, sous 2 conditions toutefois : que ce soit à la demande d'un allié, et après une période de réflexion de 60 jours.
Certains journaux faisaient état de sondages légèrement favorables à l'aide d'alliés en ultime recours, tandis que d'autres annonçaient plus de 75% choisissant l'option "protégeons l'article 9" et que la cote d'Abe tombait pour la première fois sous les 50% (ce qui resterait le rêve de tout Président français...). Cet écart traduit le dilemme japonais :
 
- contre : le traumatisme de la défaite en 1945, des bombardements atomiques, et surtout - il ne faut pas s'en cacher - l'argument consistant à demander pourquoi mourir pour les étrangers (occidentaux).
 
- pour : l'argument contraire au dernier cité ci-dessus, à savoir pourquoi les étrangers (Américains) continueraient-ils à nous protéger (des Chinois et Nord-Coréens) si nous les laissons tomber quand ils sont attaqués ?  En début d'année, l'assassinat de 2 Japonais par l'Etat Islamique en Syrie a également contribué au désir de pouvoir intervenir hors du pays. Et puis - il ne faut pas s'en cacher non plus - il y a une certaine montée du nationalisme.
 
Les USA ont plutôt félicité le Japon. Evidemment, en Chine et en Corée (Nord et Sud), on ne voit pas cela d'un très bon œil. On se souvient surtout que c'est en prétextant la protection d'intérêts japonais sur le territoire chinois que la guerre sino-japonaise a commencé (assez bien résumé dans Tintin et le Lotus Bleu ^^). A ce sujet, connaissez-vous l'histoire de la chanteuse Yamaguchi Yoshiko ?

ENG (1/2):

I had talked about it in my article on Shinda onna no ko ; Abe Shinzô government succeeded in having its law on the Constitution's Article 9 reinterpretation voted in commission and in parliament on the 18th September 2015, despite a strong street opposition and deputies not so...  zen. Just take a look at the battle royal in mixt commission on the 17th September oO.

Practically, Japan allows himself to send military forces abroad, yet under 2 conditions : when responding to an ally demand, and after a 60-day reflection delay.
Some newspapers reported polls slightly in favor of helping allies in last resort, whereas others claimed more than 75% chosing the "Protect Article 9" option while Abe's popularity felt under 50% for the first time (still a dream for French Présidents...). This gap underlines the Japanese dilemma:
 
- cons: the trauma of 1945 defeat, of the atomic bombings, and most of all - can't deny it - the argumentation asking why they should die in the name of (Western) foreigners.
 
- pros: the reverse argumentation asking why foreigners (Americans) would continue to protect Japan (from China and North Korea) if they can't rely on them when themselves are under attack  ? In the beginning of this year, the execution of 2 Japanese civilians by the Islamic State contributed also to the growing desire of being able to act abroad. At last - can't deny either- nationalism has a bit grown.
 
USA congratulated Japan's choice. Of course, in China and Korea (North and South), it is not seen as a great news. They still remember that the Sino-Japanese war started by pretending to protect Japan's interests in China territory (quite well summed-up in Tintin and the Blue Lotus ^^). By the way, do you know the story of singer Yamaguchi Yoshiko ?

 

FR (2/2) :

Si j'osais un trait d'humour pour alléger le sujet... On comprend mieux comment les "Brave Blossoms", l'équipe nationale de rugby dont l'emblème est la fleur de cerisier (sakura), a réussi l'exploit de battre l'Afrique du Sud, l'une des 3 nations les plus fortes au monde, en Coupe du monde, alors qu'ils étaient moins bien classés encore que les autres équipes du Pacifique jusque-là (d'ailleurs ils ont battus largement les Samoa depuis). ^^'



Bon il est vrai qu'ils comptent beaucoup de joueurs étrangers dans cette équipe nationale (ils ont le droit d'y jouer à condition de jouer dans les clubs locaux, autant dire que ce ne sont pas les "premiers choix", mais ils doivent être revanchards du coup).
Il est à noter qu'ils organiseront la prochaine Coupe du monde de rugby en 2019, ce qui motive aussi... Bientôt un animé sur le sujet ?
 

ENG (2/2):

If you allow me a funny word to cool down the subject... This political scrum may be quite a good explanation to the outstanding victory of the "Brave Blossoms", the national rugby team, whose emblem is the cherry flower (sakura), against South Africa during 2015 World cup, one of the Top 3 nations in the world, whereas their ranking were even worst than the one of the other Pacific nations until then (by the way they defeated Samoa since then). ^^'
 
Well it's true there are a lot of foreign players in this national team (they have the right to play there if they also play for a local team, which means that these foreigners are not "first choice", but they may be eager to prove their value).
Moreover we must remind that they will organize the next World cup in 2019, which may be another source of motivation... Coming soon, an anime on this topic ?
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire