vendredi 31 août 2018

EZ Do Dance (Fr)

Lancé le 21 juin 1993 par la Major Avex, le 2e single de trf qui a effectivement presque tout pour devenir un "tube de l'été", finira millionnaire et lancera définitivement le groupe mené en coulisse par l'incontournable Tetsuya Komuro.

EZ Do Dance

La Dance (pas si) facile




1e publication : 31/08/2018
Dernière MaJ: 31/10/2018



Histoire


Au début des années 90, Avex possède en effet dans ses rangs un auteur-compositeur-interprète de talent, Tetsuya Komuro (小室 哲哉), qui veut s'essayer à la nouvelle sensation occidentale qu'est la dance house. C'est pour lui qu'Avex monte trf, après quelques mois de tâtonnements en récupérant notamment des éléments parmi des units animant une émission TV de danse urbaine : ZOO et MEGA-MIX. A l'instar du premier, trf sera ainsi composé d'une chanteuse et de danseurs, plus un DJ.
"TK", comme on le surnomme, ne participe pas à ce nouveau groupe mais le produit et lui fournit ses compositions, dont ce 2e single qu'est EZ Do Dance.

Le clip reste minimaliste en raison du budget limité pour cette expérience musicale et l'on n'y voit pratiquement que la chanteuse YU-KI. Mais celle-ci, qui a l'expérience de la danse via le groupe ZOO, crève littéralement l'écran de son charisme et de sa vitalité, se déhanchant énergiquement en simple top bandeau et mini-short la plupart du temps, parfois en top crop et pantalon (tous blancs sur fond... blanc) ! Les autres danseurs apparaissent brièvement, le plus souvent en ombres... chinoises 😀 (les 3 officiels plus des backdancers parfois), un peu sur le modèle du fameux titre de ZOO, Choo Choo Train. Interrogé pour les 10 ans de sortie, Komuro ne se souvient même plus si et quand DJ KOO apparaît parmi eux... Le tout est habillé de texte (titre, paroles en romaji) semblant tout droit sorti d'un WordArt de l'époque 😅! Les tenues étaient sponsorisées par le fameux grand magasin 109 à Shibuya.

Les paroles sont encadrées par un lancement et un pont rappés en anglais du DJ KOO, qui n'apparaissent généralement pas dans les livrets ou karaokés. La chanson apparaît donc presque comme de l'Eurodance, et en possède la rythmique, qui fera dire au danseur SAM à la première écoute que personne ne peut danser là-dessus ! Pourtant ils relèvent parfaitement le défi et la vidéo obtient même un prix de la 35e édition de la Japan Records Association (comment ça, "la tenue y est pour beaucoup" ? 😜). Komuro expliqua que les paroles étaient globalement un appel aux danseurs restés dans l'ombre mais sans signification particulière, des punchlines sans grand rapport les unes avec les autres, et que la musique était un mix de sa J-Pop et de ce qui passait alors au night-club Juliana's Tokyo (actif entre 1991 et 1994).

Sans doute à cause du petit budget promo, le single ne fait pas un départ en trombe, pointant au mieux à la 15e place du Top Oricon hebdo, mais sa renommée se fait au fil des soirées d'été, et en tant que musique de fond pour une pub, et il finit 1993 à près de 800 000 exemplaires, dépassant le million quelques temps plus tard, notamment via une réédition 12cm en novembre 2006.


Vidéo-clip

Je vous mets ici la toute 1ere version de la chanson (1993, trf). D'autres liens par d'autres groupes sont à retrouver dans la catégorie Interprètes notables ... On peut aussi facilement trouver une version plus récente et live de TRF.





Paroles et romaji

Source: M-On TV. Entre parenthèses, partie DJ. 

(Three, Two, One, Break dance !
Do dance! Get the rave. 
X-T-C of trf. 
I can hear my voice. 
Get down ! Just the rave. 
Over night trf. 
EZ DO DANCE)

I can hear my voice 今始まる
I can hear my voice ima hajimaru
Midnight time から この場所で
Midnight time kara kono basho de
行くあてが 同じ仲間と 全ての嘘 脱ぎさる。
Yuku ate ga onaji nakama to subete no uso nugisaru.
何もなくて 道もなくて 踊る君はどこから
Nani mo nakute, michi mo nakute Odoru kimi wa doko kara
逃げて行くの?去ってゆくの?不思議な程まぶしい
Nigete yuku no ? Satte yuku no ? Fushigina hodo mabushii
誘う夢語り合って 傷なめ合ってる* 堕天使
Sasou yume katari atte, kizu nameatteru* datenshi
Easy Go Easy Go 笑顔だけ
Easy go Easy go egao dake 
ひとときの輪をつなぐ**よ
hitotoki no wa wo tsunagu** yo

I've got a feeling 突きぬけてく***
I've got a feeling Tsukinuketeku***
街が目、醒ますころ
Machi ga me samasu koro
朝焼けにくちづけてる 波も抱きしめてる
Asayake ni kuchizuketeru, nami mo dakishimeteru
EZ Do Dance EZ Do Dance 踊る君を見てる
EZ do dance EZ do dance ! Odoru kimi wo miteru
EZ Do Dance EZ Do Dance 君だけを見ている
EZ do dance EZ do dance ! Kimi dake wo miteiru

(Three, Two, One, Break dance !)

欲しいものは いつだって 不意に襲う偶然
Hoshii mono wa itsudatte fui ni osou guzen
見えない明日 突然に、めぐりあえる ときめき
Mienai asu totsuzen ni, meguriaeru tokimeki
午前5時 永遠のルール 変わる瞬間
Gozen go ji eien no... RULE kawaru shunkan
きっときっと愛なんて 呼べるものじゃないけど
Kitto kitto ai nante yoberu mono janai kedo

I've got a feeling 突きぬけてく
I've got a feeling Tsukinuketeku
街が目、醒ますころ
Machi ga me samasu koro
朝焼けにくちづけてる 波も抱きしめてる
Asayake ni kuchizuketeru, nami mo dakishimeteru
EZ Do Dance EZ Do Dance 踊る君を見てる
EZ do dance EZ do dance ! Odoru kimi wo miteru
EZ Do Dance EZ Do Dance 君だけを見ている
EZ do dance EZ do dance ! Kimi dake wo miteiru

Three, Two, One, Break dance !
Like that! I guess, keep on pump it up like it. 
Jet flight all the night, have to be strong. 
Move your body, my joinus, shakin' body, to keep up hurry. 
身体の芯まで感じる瞬間、時間の彼方ではじけるプリズム
Karada no shin made kanjiru shunkan, jikan no kanata de hajikeru purizumu

I've got a feeling 突きぬけてく
I've got a feeling Tsukinuketeku
街が目、醒ますころ
Machi ga me samasu koro
朝焼けにくちづけてる 波も抱きしめてる
Asayake ni kuchizuketeru, nami mo dakishimeteru
EZ Do Dance EZ Do Dance 踊る君を見てる
EZ do dance EZ do dance ! Odoru kimi wo miteru
EZ Do Dance EZ Do Dance 君だけを見ている
EZ do dance EZ do dance ! Kimi dake wo miteiru

I've got a feeling 突きぬけてく
I've got a feeling Tsukinuketeku
街が目、醒ますころ...
Machi ga me samasu koro...

Traduction personnelle


(Three, Two, One, Break dance !
Do dance! Get the rave. X-T-C of trf. 
I can hear my voice. Get down! 
Just the rave. Over night trf. 
EZ DO DANCE)

I can hear my voice, ça commence maintenant
à partir de minuit, à cet endroit
où je me rends avec mes amis débarrassés de tout mensonge.
Il n'y a rien, pas même de chemin; toi qui danses, d'où
fuis-tu ? D'où es-tu parti ? Etrangement éblouissant...
Les anges déchus se consolent*, se racontent des rêves avenants
Easy Go Easy Go ! Seuls des sourires
relient** ce cercle en cet instant.

I've got a feeling ! Je trace sans m'arrêter***
à l'heure où la ville s'éveille
J'embrasse dans le flamboiement du soleil levant, et j’enlace aussi la houle
EZ Do Dance EZ Do Dance ! Je te regarde danser
EZ Do Dance EZ Do Dance ! Je ne vois que toi


(Three, Two, One, Break dance !)

Ce qu'on souhaite arrive toujours au hasard d'une coïncidence
Soudain dans ces lendemains imprévisibles, on peut croiser des sensations palpitantes
5h du matin, loi d'éternité, instant changeant
Sûrement, sûrement, ce n'est pas ce qu'on appelle l'"Amour", pourtant.

I've got a feeling ! Je trace sans m'arrêter
à l'heure où la ville s'éveille
J'embrasse dans le flamboiement du soleil levant, et j’enlace aussi la houle
EZ Do Dance EZ Do Dance ! Je te regarde danser
EZ Do Dance EZ Do Dance ! Je ne vois que toi

Three, Two, One, Break dance !
Like that! I guess, keep on pump it up like it. 
Jet flight all the night, have to be strong. 
Move your body, my join us, shakin' body, to keep up hurry. 
L'instant où l'on ressent jusqu'au cœur de son corps, prisme éclatant au loin dans le temps

I've got a feeling ! Je trace sans m'arrêter
à l'heure où la ville s'éveille
J'embrasse dans le flamboiement du soleil levant, et j’enlace aussi la houle
EZ Do Dance EZ Do Dance ! Je te regarde danser
EZ Do Dance EZ Do Dance ! Je ne vois que toi

I've got a feeling ! Je trace sans m'arrêter
à l'heure où la ville s'éveille...

Notes d'interprétation

Pas facile quand l'auteur lui-même avoue avoir aligner des phrases sans sens précis ^^' !

*Version un peu raccourcie de l'idiome 傷の舐め合い (Kizu no nameai), signifiant littéralement "se lécher les plaies l'un l'autre 😝, c'est-à-dire par analogie animale, le fait de se consoler avec des gens subissant le même malheur. L'expression porte une connotation plutôt méprisante (proche d'"apitoiements"), attendu que le Japon est un pays d'hommes virils, de vrais de vrais samouraïs stoïques, comme chacun sait, qui soignent leurs bleus à l'âme dans leur coin ! Enfin ça c'était avant EZ DO DANCE 😋 (et l'explosion de la bulle financière des années 80) qui revendique au contraire cette empathie entre camarades d'infortunes (qualifiés d'anges déchus pour rester raccord avec l'image négative de "Kizu nameatte").

** pas sûr si le sujet est "les sourires" de la ligne précédente, ou simplement les personnes présentes. J'ai pris les sourires pour le côté poétique et symbolique.

*** Tsukinukeru s'applique plutôt à des objets, avec l'idée de transpercer

Anecdotes, Postérité


EZ Do Dance marque la 1ere réussite de Tetsuya Komuro dans le genre de la Dance house / Techno, qui le motivera ensuite pour remonter sur scène dans ce genre précis en formant le groupe orienté Eurodance globe, où il rencontrera sa femme, la chanteuse Keiko !
C'est le premier succès pour trf, dont le style musical et vestimentaire, et les performances en danse, vont apporter une bonne dose d'optimisme et de coolitude dans un Japon qui vient d'entrer dans la "Lost Decade" d'une récession-déflation stressante et déprimante.
Le titre sera repris de nombreuses fois, y compris en Asie.

A écouter aussi :

Dans le même genre, chez d'autres artistes, on citera bien sûr globe (Feel like dance...) ou encore les 1ers titres de Amuro Namie (Body feels exit...), écrits aussi par TK. En un peu plus moderne, club house, des titres de groupes d'EXILE TRIBE dont le fondateur Hiro est un ex-collègue de YU-KI chez ZOO (RYUSEI, Summer madness chez les Sandaime JSB...). Il est intéressant je pense de comparer avec la J-Pop très électro de ce même Tetsuya Komuro dans les années 80 via le groupe TM Network (dont le célèbre générique de City Hunter / Nicky Larson, Get Wild), ainsi que le titre phare de ZOO, déjà cité comme source d'inspiration de trf, plus pop-nusoul, Choo Choo Train.

Interprètes notables

Liens affiliés CD Japan avec extraits audio/vidéo. Merci d'autoriser les cookies si vous avez apprécié l'article m(_ _)m.

TRF l'a chanté en premier en 1993; on peut le trouver avec leurs autres hits dans le Best of de leurs 20 ans de carrière, édité en décembre 2012:


Keiko l'a interprété lors de son audition pour globe (durant laquelle elle était tombée de la scène, avant de se relever immédiatement et brillamment réussir !). Elle l'a ensuite chantée en anglais, et cette version apparaît dans l'album Lif-e-Motions de TRF en 2006 en tant que featuring.

Blood Stain Child : le groupe de métal (!) le reprend en 2007.
Mozaiq / BLOOD STAIN CHILD
BLOOD STAIN CHILD

Dream5: c'est l'une des chansons du 6e (double) single, en 2012, du jeune boy-and-girls-band connu pour un générique de Yôkai Watch. Music Video.

Idoling: ce groupe d'Idols d'Avex le reprend la même année, pour la compilation de TRF respect Idol.
TRF Respect Idol Tribute!! / TRF Respect Idol Tachi

Prizmmy : un groupe d'Idols anison créé pour l'anime Pretty Rhythm: Rainbow Live lui-même inspiré de la série de jeux de rythmes. EZ Do Dance en est le 2e opening, en 2013: Music Video.

Une version C-Pop fut réalisée pour Taiwan et Hong-Kong remixée par C. Y. Kong (江志仁) dans 96 Pop Mix.

Liens

Autres sources: wikipedia JP, reportages TV...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire