lundi 23 décembre 2019

69th Kouhaku Uta Gassen 2018 - Part.2/2 (Fr/Eng)

Voici la 2e mi-temps du "Concours de Chants entre les Rouges et les Blancs", pour le Réveillon 2018 de la NHK (1ere mi-temps par ici). Les Blancs (voix masculines) vont-ils conserver leur avance et remporter la victoire ?
Here is the 2nd half-time of the "Song contest between the Reds and Whites", the Kouhaku of the New Year's Eve on the NHK (1st half-time over there). Are the Whites (male vocals) going to succeed in keeping their lead in points and getting the Victory ?

69th Kouhaku Uta Gassen (2018)

Dernier Heisei / Heisei goodbye, part. 2/2


1st publication: 23/12/2019
Dernière MaJ / Last updated: 23/12/2019
Archives: 201520162017. 😊


Les Da Pump restent mais passent littéralement sur le devant de la scène pour célébrer leur grand retour après 10 ans d'oubli, de séparations et de renouvellement, sur le titre USA et sa chorégraphie virale. De nombreux artistes passés en 1ère mi-temps viennent décompresser derrière eux !
Autre comeback, après moins longtemps, celui d'Ikimonogakari (いきものがかり), tout juste revenu d'un an et demi de "pause" (Kiyoe a sorti un album solo, Yoshiki a collaboré avec d'autres chanteurs, Hotaka s'est plus changé les idées en réalisant des interviews et reportages). En l'absence, exceptionnelle pour un "jeune" artiste invité, de nouveau titre sorti (juste une musique de pub en fin d'année), ils reprennent un de leurs vieux succès, Joyful, avec force tournage de servi... d'écharpes dans le public !
Da Pump stay but pass literally on the front stage to celebrate their great comeback after 10 years of oblivion, separations and renewal, with the title USA and its viral choreography. A lot of artists who played during the 1st half come to unwind behind them!
Another comeback, after a quite shorter time yet, Ikimonogakari (いきものがかり), who just returned from a one-year-and-a-half "break" (Kiyoe released a solo album, Yoshiki collaborated with other singers, Hotaka changed more his activities by doing interviews and reports). In the absence, exceptional for a "young" invited artist, of any new track released (only an ad song at the end of the year), they cover one of their old hits, Joyful, with lots of scarf rotations in the public!

THANX!!!!!!! Neo Best of DA PUMP / DA PUMP
DA PUMP
Utairo / Kiyoe Yoshioka
Kiyoe Yoshioka

Poussées par le succès de la reprise par le groupe soeur thailandais BNK48, c'est Koi suru fortune cookie (恋するフォーチュンクッキー) que les AKB48 viennent chanter en duo avec celles-ci, très émues, à moitié en thailandais donc. Une première !
Le célèbre acteur et chanteur Fukuyama Masaharu (福山 雅治) chante Zero (零, qui se lit rei normalement), issu d'un film de Détective Conan, puis Koshi-en (甲子園), pour fêter le 100e tournoi lycéen de baseball au stade Koshi-en, en direct de sa salle de spectacle. Sa chanson fut utilisée par la NHK en illustration de sa couverture du sujet.

Due to the success of the cover by their Thai sister band BNK48, it's Koi suru fortune cookie (恋するフォーチュンクッキー) that the AKB48 come and sing in duo whith her, very moved, and half in Thai thus. A premiere!
The famous actor and singer Fukuyama Masaharu (福山 雅治) sings Zero (零, which usually is read rei), from a Detective Conan movie, then Koshi-en (甲子園), to celebrate the 100th highschool baseball tournament at the Koshi-en stadium, live from his concert's hall. His song was used by the NHK to illustrate their cover of the event.

Bokutachi wa, Anohi no Yoake wo Shitteiru / AKB48
AKB48

Les sempai Arashi accueillent le groupe de Johnny's King & Prince pour leur 1ere au Kohaku, avec Cinderella girl, générique du drama Hana nochi hare dans lequel l'un d'eux joue, suite du fameux Hana yori dango où l'un des Arashi jouait ! Autre point commun, K&P ne sont plus que 5. Comme un passage de témoin sachant que quelques semaines plus tard, Arashi annonçait sa future pause à durée indéterminée fin 2020.
Perfume regrette de ne pouvoir rencontrer Suzu cette fois, car c'est depuis une salle de concert qu'elles enchaînent un medley de Future pop et Electro world.

The sempai Arashi welcome the Johnny's band King & Prince for their premiere at the Kouhaku, with Cinderella girl, theme song of the drama Hana nochi hare in which one of them acts, sequel of the famous Hana yori dango in which one of the Arashi played! Another point in common, K&P are only 5 left. Like a "baton touch" when we know that a few weeks later, Arashi announced their future indefinite break at the end of 2020.
Perfume regret they can't meet Suzu this time, because they perform a medley of Future pop and Electro world from a concert hall.


Les Kanjani8 (関ジャニ∞), le groupe de Johnny's du Kansai, chantent Koko ni (ここに) pour fêter le retour, en 2025, de l'expo universelle à Osaka, qui l'avait eue en 1970.
Les Keyakizaka46 (欅坂46) chantent Glass wo ware (ガラスを割れ!), sans leur habituelle center. Toujours énergique et rebelle, mais il manque quand même un petit truc...

The Kanjani8 (関ジャニ∞), Kansai Johnny's band, sings Koko ni (ここに) to celebrate the return in 2025 of the universal exposition in Osaka, which had hosted it in 1970.
The Keyakizaka46 (欅坂46) sing Glass wo ware (ガラスを割れ!), without their usual center. Always dynamic and rebel, but it lacks a little something...

Masshiro na Mono wa Yogoshitaku naru / Keyakizaka46
Keyakizaka46

Miyama Hiroshi (三山 ひろし) retente son record de kendama qui avait échoué l'année précédente, sur une chanson de Sakamoto Kyu, Igosso tamashii (いごっそ魂). Et cette fois, c'est la bonne ! On note DJ Koo, du groupe trf, en 3e position ^^


Nishino Kana (西野 カナ) chante Torisetsu (トリセツ) dans une jolie robe qui révèle une longue traîne marquée Love... puis une petite robe rouge courte plus festive pour le Nouvel An ^^ Message subliminal ? En janvier suivant, elle annonce une pause inderterminée, puis son mariage en mars !
Miyama Hiroshi (三山 ひろし) retries his record of kendama he missed the previous year, on a Sakamoto Kyu song, Igosso tamashii (いごっそ魂). And this time is the good one! DJ Koo, from trf, participated in 3rd position ^^

Nishino Kana (西野 カナ) sings Torisetsu (トリセツ) in a beautiful dress which unveils a long train written "Love"... then a short red one piece perfect for a party on New Year's Eve ^^ Subliminal  message ? In the following January, she announced an indefinite break, then her wedding in March!


Le groupe électro-pop-rock Sekai no Owari revient au complet cette année pour chanter Sazanka (サザンカ), chanson thème de l'émission de la NHK sur les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2018 en Corée, l'occasion d'un petit film rétrospectif.
C'est le tour des Nogizaka46 (乃木坂46), dans une nouvelle tenue toujours simple mais originale. C'est le dernier Kohaku pour Nishino Nanase qui fera son sotsugyo peu après, et qui est center pour l'occasion. Elle a droit à un message surprise de ses parents et de l'humoriste Bananaman dont elle est fan. Elles chantent Kaeri michi wa tômawari shitaku naru (帰り道は遠回りしたくなる).
The electro-pop-rock band Sekai no Owari comes back with all the members this year to sing Sazanka (サザンカ), theme song of the NHK show on the Olympic and Paralympic Games of 2018 in Korea, an occasion for a short retrospective movie.
It is the turn of the Nogizaka46 (乃木坂46), in a new costume, simple but original as always. It is the last Kouhaku for Nishino Nanase who will graduate shortly after, and who is center on this occasion. She receives a video message from her parents and the comic Bananaman whom she is a fan of. They perform Kaeri michi wa tômawari shitaku naru (帰り道は遠回りしたくなる).

Lip / SEKAI NO OWARI
SEKAI NO OWARI
Eye / SEKAI NO OWARI
SEKAI NO OWARI
Ima ga Omoide ni Narumade / Nogizaka46
Nogizaka46

Interview d'une star de l'enka, Kitajima Saburo (北島 三郎), 5 ans après sa retraite du Kohaku. Pour ce vétéran, l'émission est un pont qui encourage à passer à l'année suivante, même après une année difficile marquée par des catastrophes naturelles, etc. Sa présence, hors concours, est aussi due à la performance de 2 de ses disciples, invités pour la première fois (hors concours aussi), les Kitajima Kyodai (北島兄弟), c'est-à-dire les frères Kitajima bien qu'ils n'aient aucun lien de sang (Kitayama Takeshi, 北山たけし, et Ôe Yutaka, 大江裕). Ils commencent en chantant... Brothers, un titre plutôt kayôkyoku. Saburo les rejoint juché sur un casque de samouraï géant pour Matsuri (まつり).
Interview of an enka star, Kitajima Saburo (北島 三郎), 5 years after hie retirement from the Kouhaku. According to this veteran, the show is a bridge which encourages to go to the next year, even after a difficult year with natural catastrophes, etc. His presence, out of the competition, is also due to the performance of 2 of his disciples, invited for the first times (out of the competition too), the Kitajima Kyodai (北島兄弟), to say, the Kitajima brothers, though they don't have the same blood (Kitayama Takeshi, 北山たけし, and Ôe Yutaka, 大江裕). They start singing... Brothers, a kayoukyoku-style title. Saburo joins them riding a giant samurai helmet for Matsuri (まつり).

Kitajima Saburo Twin Pack / Saburo Kitajima
Saburo Kitajima
Kitayama Takeshi 2019 Nen Zenkyoku Shuu / Takeshi Kitayama
Takeshi Kitayama

Twice, groupe K-Pop incluant 2 Japonaises revient pour la 2e fois d'affilé, avec un medley : I want you back et BDZ.
EXILE répond niveau danse avec Rising Sun, un titre créé après le tsunami de 2011, puis Heads or Tails. Ca faisait 3 ans qu'ils n'apparaissaient plus.

Twice, a K-Pop band including 2 Japanese comes for the 2nd time in a row, with a medley : I want you back and BDZ.
EXILE replies in term of dance skills with Rising Sun, a track created after the tsunami of 2011, then Heads or Tails. It had been 3 years since their last appearance.

BDZ -Repackage- / TWICE
TWICE

Les Southern All Stars, alias Sazan, qui sont donc exceptionnellement sur place pour ce Kohaku particulier et pour fêter leur 40 ans d'existence, lancent l'excellente Superfly, qu'ils apprécient beaucoup, avec Gifts.
Miura Daichi (三浦 大知), qui a eu l'honneur d'interpréter une chanson composée par l'empereur Akihito et sa femme à l'occasion de leur 30e et dernier anniversaire de reigne, est invité pour la 2e fois de suite aussi. Il chante et danse sa propre chorégraphie sur Be Myself.
The Southern All Stars, aka Sazan, who are thus exceptionally in the place for this particular Kouhaku and to celebrate their 40 years of career, launch the excellent Superfly, who they much appreciate, with Gifts.
Miura Daichi (三浦 大知), who had got the honor of performing a song composed by the emperor Akihito and his wife on the occasion of their 30th and last reign anniversary, is invited for the 2nd time in a row too. He sings and dances his own choreography on Be Myself.

Best / Daichi Miura
Daichi Miura

Séquences nostalgies et double dose de Rouges avec aiko qui reprend un de ses classiques, Kabutomushi (カブトムシ), et Matsuda Seiko (松田 聖子) qui enchaîne un long medley de ses débuts d'Idol, dans les années 80 : Kaze tachinu (風立ちぬ), Heart no earring (ハートのイアリング), Tengoku no kiss (天国のキッス) et Nagisa no balcony (渚のバルコニー)!
Sequences of nostalgia and double dose of Reds with aiko who covers one of her classics, Kabutomushi (カブトムシ), and Matsuda Seiko (松田 聖子) who links up a long medley of her Idol debuts, in the 80s: Kaze tachinu (風立ちぬ), Heart no earring (ハートのイアリング), Tengoku no kiss (天国のキッス) et Nagisa no balcony (渚のバルコニー)!


Drum Tao, une troupe de taiko qui connaît le succès dans le monde entier, accompagne le "prince de l'enka" Hikawa Kiyoshi (氷川きよし) sur Shôbu no hanamichi (勝負の花道). On frôle l'incident technique lors du changement de costume de ce dernier. ^^'
Drum Tao, a taiko troop who meets a worldwide success, comes with the "prince of enkaHikawa Kiyoshi (氷川きよし) on Shôbu no hanamichi (勝負の花道). It was close they had a technical incident when Kiyoshi changed his costume. ^^'

Shin, Enka Meikyoku Collection / Kiyoshi Hikawa
Kiyoshi Hikawa

Hors concours, Sheena Ringo (椎名 林檎) et Miyamoto Hiroji (宮本 浩次) d'Elephant Kashimashi forment un duo aussi évident qu'explosif sur Kemono yuku hosomichi (獣ゆく細道).
Out of the competition, Sheena Ringo (椎名 林檎) and Miyamoto Hiroji (宮本 浩次) from Elephant Kashimashi form duo as evident as explosive on Kemono yuku hosomichi (獣ゆく細道).


Le Kohaku avait lancé un site où l'on pouvait indiquer les chansons de Matsutoya Yumi (松任 谷由実) qu'on aime et il a reçu plus de 14000 messages. Pour sa 3e apparition exceptionnelle, "Yuming" interprète Hikoki-gumo (ひこうき雲), rendu célèbre par le film d'animation de Hayao Miyazaki Kaze tachinu (Le vent se lève) et Yasashisa ni tsutsumareta nara (やさしさに包まれたなら), lui aussi utilisé par Miayazaki dans Kiki la petite sorcière, et qui fait fondre en larme aiko 😭.
Auto-promo du drama Hanbun, Aoi, avec ensuite Hoshino Gen (星野源) qui en chante le générique Idea.
The Kouhaku had launched a site where we could tell which songs of Matsutoya Yumi (松任 谷由実) we loved and it received over 14000 messages. For her only 3rd exceptional appearance, "Yuming" covers her Hikoki-gumo (ひこうき雲), made famous by the animation movie of Hayao Miyazaki Kaze tachinu (The wind rises) and Yasashisa ni tsutsumareta nara (やさしさに包まれたなら), utilized too by Miyazaki in Kiki's delivery service, and which makes aiko cry a river 😭.
Auto-promo of the drama Hanbun, Aoi, then with Hoshino Gen (星野源) who sings its theme song Idea.


On arrive au pendant masculin d'Aimyon en 1ere partie, avec Yonezu Kenshi (米津 玄師) et son énorme hit Lemon, en lien avec le drama Unnatural, mais qui est largement connu pour lui-même, s'écoulant à des chiffres records (>240 millions de vues, >2 millions de téléchargements, n°1 de presque tous les classements : karaoké, recherche internet, location... selon le petit film introductif de la NHK).
Et c'est encore plus exceptionnel quand on sait que c'est sa 1e apparition télé en direct, depuis la reproduction de la Chapelle Sixtine du musée Otsuka de la préfecture de Tokushima, sa région natale, en mémoire de son grand-père mort l'année précédente ! Pour l'occasion, la NHK a mis les moyens avec des milliers de chandelles, une danseuse et des figurants qui, à la fin de la chanson, reprennent la gestuelle du clip !
A la fin de la transmission (en direct), alors qu'il répond simplement aux remerciements en exprimant les siens, Uchimura et Suzu ne peuvent s'empêcher de s'exclamer "il a parlé !" ^^'
We arrive at the male equivalent of Aimyon in the 1st part, with Yonezu Kenshi (米津 玄師) and his mega hit Lemon, tied up to the drama Unnatural, but which is widely known by itself, spreading up to record-breaking levels (>240 millions views, >2 millions downloads, n°1 of nearly all charts : karaoke, internet search, rental... according to the NHK short introduction movie).
And it is even more exceptional when considering it is his 1st live TV appearance, from the reproduction of the Sistine Chapel of the Otsuka museum in Tokushima prefecture, his birth country, in memory of his grand-father who died the previous year! For the occasion, NHK committed to high standards, with thousands candles, a dancer and several background performers who redid the music video's choreography!
At the end of the transmission (live), while he was just replying to the thanks by expressing his own gratitude, Uchimura and Suzu can't help themselves saying "he spoke!" ^^'



BOOTLEG / Kenshi Yonezu
Kenshi Yonezu

Mais restons dans les choses sérieuses, et tout aussi émouvantes avec Misia qui chante Ai no katachi (アイノカタチ), issu du drama Gibo to Musume no Blues, puis Tsutsumikomu yoni (つつみ込むように…), plus dans son registre de prédilection soul. Son coffre en souffle plus d'un !
But let's keep in serious and as much moving stuff with Misia who sings Ai no katachi (アイノカタチ), from the drama Gibo to Musume no Blues, then Tsutsumikomu yoni (つつみ込むように…), more in her predilection soul style. Her long-hold notes amazed many people!


Petit reportage sur le duo folk-pop Yuzu (ゆず) qui s'est rendu dans la préfecture d'Hiroshima en juillet suite aux inondations. Il chante Uta yell (うたエール), inspirée des messages recueillis là-bas.
Ishikawa Sayuri (石川 さゆり), pour une énième interprétation d'Amagi-goe (天城越え), et sa 35e participation d'affilé, s'offre une belle surprise avec le génial ex-guitariste de Boowie, Hotei Tomoyasu (布袋 寅泰).
Short report on the folk-pop duo Yuzu (ゆず) who went in the Hiroshima prefecture in July following tge floodings. They sing Uta yell (うたエール), inspired by the messages collected there.
Ishikawa Sayuri (石川 さゆり), for an umpteenth performance of Amagi-goe (天城越え), and her 35th participation in a row, offers a nice surprise with the genial ex-guitarist of Boowie, Hotei Tomoyasu (布袋 寅泰).


Reportage d'Arashi à Fukushima cette fois, pour suivre la reconstruction et soutenir les produits locaux. Ils chantent ensuite Kimi no uta (君のうた) avec des photos du périple en fond. Ils rejoignent enfin les autres artistes sur la grande scène en chantant Happiness, histoire de partir sur une note plus joyeuse vers la nouvelle année et la nouvelle ère, qui ne porte pas encore le nom de Reiwa...
Report of Arashi in Fukushima this time, to follow the rebuilding and support the local products. They sing then Kimi no uta (君のうた) with pictures of their trip in the background. They finally join the other artists on the main stage, singing Happiness, in order to go on a happier tone toward the new year and the new era, which wasn't yet named Reiwa...


Sazan, hors concours, vient enfin célébrer ses 40 ans en chanson avec Kibô no Wadachi (希望の轍) puis Katte ni Sinbad (勝手にシンドバッド) pendant lequel ils sont progressivement rejoints par tout le monde. Yuming fait même un petit duo avec eux.


Sazan, out of the competition, comes finally and celebrates its 40 years singing Kibou no Wadachi (希望の轍) then Katte ni Sinbad (勝手にシンドバッド) during which the other artists progressively gather. Yuming even makes a short duet with them.


Résultat final :
jury : 9-2 pour les Rouges
salle: 1176-1453 pour Blancs
téléspectateurs : 240537-411931 pour les Blancs
Final Result:
jury : 9-2 for the Reds
hall : 1176-1453 for the Whites
TV audience : 240537-411931 for the Whites

Toujours, semble-t-il, à la recherche d'un moyen de rééquilibrer la démographie largement pro-blancs des votants pour laisser une chance aux Rouges, le système de vote change encore. Il faut remporter 2 des 3 catégories pour gagner : Blancs 2, Rouges 1, c'est donc Arashi, via Sakurai Sho, qui conserve la garde du trophée symbolique, tandis que l'on se quitte sur le traditionnel Hotaru no Hikari (蛍の光) par la plupart des artistes.
Apparently still looking for a balance in the vote regarding the overwhelmingly pro-whites TV voters demography to let a chance for the Reds, the voting system change again. A team must now gain 2 out of the 3 categories to win: Whites 2, Reds 1, therefore it is Arashi, via Sakurai Sho, who keeps the symbolic trophy, while we are leaving on the traditional Hotaru no Hikari (蛍の光) by most of the artists.

Conclusion

Ce Kohaku fut à la hauteur de sa particularité historique avec des présences exceptionnelles (Kitajima Saburo, Yuming...), ou des premières d'artistes très populaires, autant chez les "jeunes" (Yonezu Kenshi, Aimyon, King & Prince...) que chez les "vieux" (Junretsu...), et un système de vote plus clair quoique pas tout-à-fait juste encore (le vote du jury est tellement à rebours des autres qu'on ne peut qu'imaginer qu'ils savent qu'ils sont obligés de voter Rouges pour que les filles aient une chance ^^).
Seul bémol, une première partie un peu hachée avec notamment un interminable medley pour les très jeunes enfants qui, à mon avis auront eu du mal à tenir jusque là puis à y rester accrochés malgré tous les changements et l'histoire sans queue ni tête...
Les efforts de l'édition précédente pour faire oublier le scandale du système de vote de 2016 ont sans doute joué aussi puisque l'audience fut en hausse pour les 2 mi-temps avec un pic à la fin pour Southern All-Star et l'annonce des résultats (45,5%), qui reste néanmoins plus faible que celui de Amuro Namie en 2017. En cours d'émission, c'est sans surprise Yonezu Kenshi qui a attiré le plus de monde avec 44%.
This Kouhaku reached the high standards needed with regard to its historical particularity, thanks to extraordinary participations (Kitajima Saburo, Matsutoya Yumi...), or premieres of very popular artists, as well among the "youngsters" (Yonezu Kenshi, Aimyon, King & Prince...) as among the "old timers" (Junretsu...), and with a voting system clearer but not yet totally equitable (the jury's vote is so much opposed to the others that one can only imagine they knew they had to vote for the Reds to keep a small hope of victory to the girls ^^).
Only defect to indicate, a first part with a bad rhythm due mainly to a never-ending medley for the very young children who, in my opinion, had probably troubles keeping interested until then, and to keep focused despite the many people involved and the clumsy story...
Efforts of the previous edition to correct the scandal of the voting system in 2016 probably paid too, as the audience rose for both half-times, with a peak at the end for Southern All-Star and the announce of the results (45,5%), which however stays below Amuro Namie's peak in 2017. During the show, it is without surprise Yonezu Kenshi who attracted people the most with 44%.

Sources: screenshots NHK, Kouhaku official site, reports...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire